Vous êtes ici : Accueil > Actualités > LOMBALGIE OU LE MAL DU SIECLE

LOMBALGIE OU LE MAL DU SIECLE

Le 02 août 2016
LOMBALGIE OU LE MAL DU SIECLE
Qu’est-ce qu’une lombalgie ? Quels sont les symptômes ? Quelles en sont les causes ?

Votre kinésithérapeute situé à Berchem-Sainte-Agathe vous en dit plus sur ce mal du siècle. 

La lombalgie désigne une douleur dans la région des vertèbres lombaires c’est-à-dire au bas du dos. C’est une affection courante et généralement sans gravité. Tout le monde un jour ou l’autre souffrira du dos ! 

Il existe différents types de douleur : 

Une douleur aigüe, subite : classiquement, elle apparaît après un faux mouvement c’est le lumbago. La douleur bien que de courte durée peut persister jusqu’à 4 semaines. Elle est très invalidante et entraîne une diminution des activités socioprofessionnelles. 

Une douleur subaigüe dure entre 4 semaines et 3 mois. Elle peut devenir chronique, il ne faut donc pas la prendre à la légère. 

Une douleur chronique est une douleur constante qui dure depuis plus de 3 mois. Les causes de la lombalgie chronique sont difficiles à déterminer, elle peut être causée par l’arthrose, une hernie discale le plus souvent mais des tumeurs et des maladies inflammatoires peuvent en être à l’origine. 

Ces douleurs sont les symptômes classiques d’une lombalgie. Parfois, la douleur peut irradier dans la fesse, l’arrière de la cuisse jusqu’au pied, on parle alors de lombosciatalgie ou sciatique. 

Quelles sont les causes de la lombalgie ? 

La lombalgie n’est pas la maladie mais n’est qu’un symptôme !

Le plus souvent bénigne, les causes sont très variées. Il n’y a pas de lésions majeures pouvant expliquer la douleur, elle peut-être d’origine musculaire, vertébrale ou discale. Pour cette raison, le médecin ne prescrira pas d’imagerie médicale. S’il y a des signes neurologiques, une imagerie médicale sera demandée. 

Voici quelques causes à l’origine d’une lombalgie :

-Une lésion musculaire, tendineuse ou ligamentaire
-Une dégénérescence discale
-Une hernie discale
-Un problème gynécologique comme les règles douloureuses
-Arthrose, arthrite ou ostéoporose
-Un glissement vertébral. 

Quel traitement ? 

Il dépend de la cause mais classiquement du repos est conseillé en phase aigüe. La prise de médicaments antalgique et anti-inflammatoire est souvent prescrite ainsi que de la kinésithérapie.

Suite à la douleur lombaire, il s’ensuit une contraction réflexe des muscles autour de la zone douloureuse, la kinésithérapie trouve bien sa place pour lever ces contractions par les massages, mobilisations, étirements. Il est recommandé de rester en mouvement pour continuer à solliciter nos muscles véritables soutiens de la colonne lombaire. Pour avoir un bon dos il faut de bons abdominaux !