Revalidation neurologique à Berchem-Sainte-Agathe

Situé à Berchem-Sainte-Agathe, votre kinésithérapeute consulte aussi en matière de revalidation neurologique à domicile dans les régions de Ganshoren, Molenbeek, Jette, et Koekelberg.

Qui peut bénéficier d’une revalidation neurologique ?

La revalidation neurologique est destinée aux patients souffrant de maladies neurologiques centrales ou périphériques telles que les hémiplégies, la maladie de Parkinson et les accidents vasculaires ou de maladies et lésions de la moelle épinière telles que le spina bifida, la sclérose en plaque, la paraplégie, la tétraplégie et le syndrome pyramidal.

Ces différentes pathologies neurologiques peuvent induire des déficits à différents niveaux et empêcher certaines activités de tous les jours. Les déficits peuvent être d’ordre musculaire, moteur, sensitif, cognitif et attentionnel.

Quel est le but de la kinésithérapie neurologique ?

La réadaptation neurologique a pour objectif de combattre les attitudes vicieuses, les raideurs articulaires, et surtout de maintenir ou d’améliorer l’autonomie des patients.

Pour atteindre cet objectif, votre kinésithérapeute basée à Berchem-Sainte-Agathe près d'Anderlecht, Ganshoren et Jette, dispose de différentes techniques qui sont essentiellement des mobilisations passives et actives, des postures, des techniques de proprioception, du renforcement musculaire spécifique, des étirements et de l’électrostimulation( indiquée dans le traitement de paraplégie pour provoquer une contraction musculaire). Ces méthodes doivent être adaptées aux lésions neurologiques et aux déficits du patient, dans le but de conserver ou récupérer une fonctionnalité optimale dans sa vie personnelle, professionnelle et sociale.

Deux exemples de traitement

Dans la maladie de Parkinson, l’accent sera mis sur l’automatisation des mouvements afin qu’ils redeviennent des réflexes et réduire ainsi les moments d’hésitation caractéristiques de cette maladie.

Dans le traitement de l’hémiplégie, la revalidation neurologique visera plutôt à combattre les rétractions musculaires du côté hémiplégique et de redonner une bonne mobilité articulaire avec un renforcement musculaire du côté sain pour pallier au déficit moteur engendrer par l’hémiplégie. Une rééducation à la marche sera effectuée si celle-ci est possible.

Contactez-moi

Consultez également

Actualités Découvrez mes actualités
Voir toutes les actualités